Fantasy·Jeunesse

Magic Charly 1. L’apprenti, de Audrey Alwett

Bonjour à vous chers/chères passionné(e)s de lecture, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, on se retrouve autour de mon avis sur le premier tome de la saga Magic Charly, écrit par l’autrice Audrey Alwett.


On peut avoir un chat doué de capacités hors du commun et tout ignorer de l’existence des magiciers. C’est le cas de Charly Vernier, jusqu’à ce qu’il découvre que sa grand-mère pourrait être un membre éminent de cette société. Mais elle court un grave danger. S’il veut la sauver – et se sauver lui-même -, Charly n’a pas le choix, il lui faut devenir apprenti magicier.

Beignets de prédiction, grimoires volants, serpillière enchantée et pilleur d’âmes…

BIENVENUE DANS LE MONDE ENSORCELANT DE MAGIC CHARLY!

Note : 4 sur 5.

Dans cette histoire nous découvrons Charly Vernier, un jeune garçon a priori normal, si on oublie son chat qui semble avoir des capacités hors du commun.

Un jour sa grand-mère, disparue depuis 5 ans, revient totalement amnésique. A ce moment là, Charly découvre que sa grand-mère est en faîte une magicienne, et qu’il a lui aussi des pouvoirs magiques. Pour aider sa grand-mère à retrouver sa mémoire, Charly va devoir apprendre à utiliser ses pouvoirs magiques. Pour ce faire, il va rencontrer Maître Lin, qui va devenir son enseignant, ainsi que son apprentie, Sapotille.

« Les sorts de base ne sont pas très compliqués, mais plus tu progresses, plus cela exige du doigté. Et de l’élégance aussi. Un sort élégant est mieux réussi. La magie est une chose vivante qui réagit différemment en fonction de la personnalité de chacun. Nous ne faisons que l’interpréter… »

J’ai adoré ce livre. Le monde que l’auteur a créé est vraiment dingue. Les objets qui sont vivants, ses nouvelles règles sur la magie… c’est vraiment bien ficelé, à tel point qu’il parait réel. Ce monde m’a fait rêver malgré que ce ne soit pas une histoire toute rose.

« La serpillière reprit sa route vers la sortie. Charly était à peu près certain qu’il ne pouvait pas laisser une serpillière animée par ses soins se balader en toute liberté dans les rues. Il en était responsable magicièrement, ou quel que soit le mot adéquat. Il lui courut après, et l’attrapa à pleines mains. « Il faut qu’on discute, toi et moi. » En réponse à quoi, la serpillière lui sauta à la figure et serra de toutes ses fibres. »

Charly est un garçon adorable et vraiment très mignon, j’ai adoré le suivre dans cette aventure. Maître Lin m’a fait mourir de rire. Et puis il y a Sapotille, avec son caractère bien trempé. Elle m’a fait passé par tout un tas d’émotion. Elle est vraiment attachante malgré son caractère de cochon.

Pour résumer, c’est un très bon début de saga, qui promet une suite très mouvementée que j’attends avec grande impatience…

Magic Charly #1, Audrey Alwett. Gallimard jeunesse, juin 2019, 410 pages.


Publicité

3 commentaires sur “Magic Charly 1. L’apprenti, de Audrey Alwett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.